Cours Actions

ABJC 800 (0%) |BNBC 580 (0%) |BOAB 3 590 (0%) |BOABF 3 350 (3.61%) |BOAC 2 805 (-0.36%) |BOAM 920 (0%) |BOAN 3 400 (0%) |BOAS 1 350 (3.05%) |CABC 855 (0%) |CBIBF 7 550 (-2.57%) |CFAC 350 (-4.23%) |CIEC 1 110 (0%) |ECOC 2 845 (-0.7%) |ETIT 13 (0%) |NEIC 135 (3.85%) |NSBC 3 285 (-4.48%) |ONTBF 2 855 (-0.18%) |PALC 1 300 (4%) |SCRC 475 (-1.04%) |SDCC 2 950 (3.87%) |SEMC 130 (0%) |SGBC 6 650 (-3.46%) |SHEC 620 (0%) |SIBC 2 550 (0%) |SIVC 185 (2.78%) |SMBC 2 860 (-1.72%) |SNTS 11 900 (-0.04%) |SOGC 1 840 (-1.35%) |SPHC 1 250 (-3.1%) |STAC 215 (7.5%) |STBC 490 (0%) |TTLC 1 200 (0.42%) |TTLS 1 300 (0%) |UNXC 810 (0%) |

ACTUALITES

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 920

08 avril

Meridiam annonce le second closing de son fonds dédié aux infrastructures en Afrique à 546 millions d’euros

Meridiam, une société française spécialisée dans l’investissement et la gestion d’actifs dans les infrastructures publiques, a annoncé dans un communiqué publié le 28 mars, le second closing de Meridiam Infrastructure Africa Fund (MIAF), son fonds dédié aux infrastructures en Afrique, à 546 millions d’euros. Ce montant est supérieur à l’objectif initial de la société d’investissement qui ne tablait que sur 510 millions d’euros.

Lancé en 2015 pour un montant initial de 207 millions d’euros, l’enveloppe initiale a d’ores et déjà été complètement investie deux ans avant la fin de la période d’investissement. A l’issue du second closing, l’enveloppe est désormais 2,5 fois plus importante qu’à l’origine.

L’argent frais a été notamment collecté auprès d’Allianz, Axa, d’un fonds de pension suédois, de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de l’organisation américaine Opic. « La réouverture du fonds nous a permis de rassembler pour moitié des acteurs historiques, et pour moitié des nouveaux arrivants.», souligne Antoine Lenoir, porte-parole de Meridiam.

Meridiam Infrastructure Africa Fund a déjà contribué au financement et au développement de 14 projets majeurs en Afrique, dont quatre centrales solaires au Sénégal pour un total de 140 MW, le port minéralier d’Owendo au Gabon, le port de Nouakchott en Mauritanie, et l’extension des deux principaux aéroports de Madagascar.

«Le fonds Afrique est le reflet de notre ambition, de notre stratégie et de nos expertises : développer et investir dans des projets d’infrastructures durables et résilients qui améliorent la qualité de vie des citoyens et leur apportent des services essentiels.», s’est félicité le PDG de Meridiam, Thierry Déau (photo), cité dans le communiqué.

«Nous sommes déjà engagés dans des projets emblématiques en Afrique pour un montant total de plus de 3 milliards d’euros. Aujourd’hui, plus que doublant la taille de notre fond, nous portons encore plus loin notre ambition pour le développement du continent et les générations futures.», a-t-il ajouté.
En Afrique, Meridiam dispose d’une équipe de 20 personnes réparties sur deux bureaux régionaux à Dakar et Addis Abeba.

Lu 938 fois Dernière modification le lundi, 08 avril 2019 10:43
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A Propos

Capture LOGO 2

Nous vous conseillons, garantissons votre investissement, créons de la richesse, et dynamisons l’environnement économique.

Nos contacts

01 BP 8668 Cotonou - Bénin

(229) 21 31 87 33

(229) 21 31 60 65

contact@sgi-agi.com