Cours Actions

ABJC 1 195 (-0.42%) |BNBC 890 (0%) |BOAB 3 490 (-0.29%) |BOABF 3 380 (-3.3%) |BOAC 2 630 (2.56%) |BOAM 1 075 (7.5%) |BOAN 2 850 (-2.94%) |BOAS 1 600 (0%) |CABC 680 (0%) |CBIBF 7 890 (-2.41%) |ECOC 2 740 (-0.73%) |ETIT 15 (7.14%) |FTSC 930 (-2.11%) |NSBC 3 050 (-4.39%) |ONTBF 2 800 (-3.57%) |ORGT 3 970 (0.38%) |PRSC 2 700 (-1.89%) |SAFC 360 (-6.49%) |SCRC 605 (0%) |SDCC 2 855 (-1.4%) |SDSC 1 360 (-1.09%) |SEMC 140 (0%) |SGBC 7 805 (-0.06%) |SHEC 750 (5.63%) |SIBC 2 595 (1.83%) |SLBC 44 890 (0%) |SNTS 14 805 (-0.34%) |SOGC 1 810 (-2.17%) |SPHC 945 (-0.53%) |STAC 190 (5.56%) |TTLC 1 280 (-1.95%) |TTLS 1 345 (0.37%) |UNXC 1 600 (-1.96%) |

ACTUALITES

08 avril

Le marché financier de la CEMAC est entré dans une ère de régulation unique

Le processus d’unification des deux marchés financiers d’Afrique centrale, entre dans sa phase terminale. L’avant-dernière étape a été franchie le 31 mars 2019 dernier, avec la signature de la convention d’unification de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF) avec la Commission des marchés financiers du Cameroun (CMF).

Cette signature a été actée le 31 mars 2019 par le président de la COSUMAF, Nagoum Yamassoum, celui de la CMF, Jean Claude Ngbwa et celui du COPIL PREF-CEMAC, Gilbert Ondongo, par ailleurs, ministre d’Etat en charge de l’Economie de la République du Congo.

Au terme de cette signature, Jean Claude Ngbwa a salué l’aboutissement de ce processus. « Nous travaillons depuis plus d’un an avec la COSUMAF pour la mise en œuvre de la décision des Chefs d’Etats : unifier les deux marchés financiers d’Afrique centrale. Au niveau des régulateurs, c’est chose faite.», a-t-il déclaré. Avant de préciser que « la CMF disparaît au profit de la COSUMAF, nouveau régulateur régional basé à Libreville ».

A son tour, Nagoum Yamassoum a décliné les grands enjeux de cette fusion. « Les nouveaux défis sont nombreux. Le plus important d’entre eux est la dynamisation du marché, parce qu’en dehors du marché camerounais, les autres marchés étaient plutôt embryonnaires et atones.», a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « nous allons nous attacher à faire de la pédagogie financière pour faire connaître le marché régional et ses opportunités ».

La matérialisation de ce processus s’est effectuée au siège de la Direction nationale de la Banque des Etats de l’Afrique centrale, à Douala au Cameroun. C’était en présence des ministres des Finances et de l’Economie des six pays de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), ainsi que du président de la Commission de la CEMAC, le Pr. Daniel Ona Ondo.

Autrement dit, avec la signature de cette convention d’unification, le marché financier régional de la CEMAC entre dans une ère de régulation unique susceptible d’accélérer le développement du recours aux instruments et produits du marché des capitaux.

Lu 347 fois Dernière modification le lundi, 08 avril 2019 10:31
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A Propos

logo

Nous vous conseillons, garantissons votre investissement, créons de la richesse, et dynamisons l’environnement économique.

Nos contacts

01 BP 8668 Cotonou - Bénin

(229) 21 31 87 33

(229) 21 31 60 65

contact@sgi-agi.com